L'influence de l'alcool sur notre corps

nourriture

Une boisson alcoolisée fait autant partie du style de vie de notre société que la nourriture ou la respiration. alcool sert souvent de communicateur social et est donc également appelé «médicament de bonne humeur». Les inconvénients significatifs tels que la réduction des performances, le contrôle limité des mouvements, les dommages au foie ou l'alcoolisme sont souvent soit secrets, soit supprimés. Néanmoins, l'alcool joue encore un rôle important dans les anciennes traditions et les rites culturels. Dans ce qui suit, cependant, nous traiterons de l'influence de l'alcool sur les haltérophiles et montrerons que la consommation d'alcool est également découragée dans une moindre mesure, en particulier au stade de la combustion des graisses et de la construction musculaire.

1. L'alcool a presque autant de calories que les graisses

Un gramme d'alcool sous forme pure se compose d'environ 7,1 Kcal, tandis que les nutriments protéines et glucides par gramme ont 4,1 Kcal et la graisse nutritive, même 9,3 Kcal. Un demi-litre de bière contenant environ 5% d'alcool contient donc une teneur en calories pure de 177,5 Kcal. En outre, il existe certains glucides, de sorte que la teneur en calories de 0,5 litre de bière peut atteindre environ 250 kcal. Mais puisque l'alcool se compose de kilocalories vides et ne peut donc pas libérer de nutriments dans le métabolisme, toute l'énergie est perdue. En outre, la graisse absorbée à travers la nourriture est d'abord transportée dans les dépôts de graisse du corps, puisque le métabolisme avec la désintoxication de l'alcool est encore occupé. L'alcool n'assure pas seulement un apport calorique élevé, mais empêche la combustion des graisses, ce qui est particulièrement important pour un athlète de force.

BESTSELLERS
34.90 TVA comprise
action
NOUVEAU
29.90 TVA comprise
*Neuer Geschmack*
24.90 TVA comprise
23.90 TVA comprise
NOUVEAU
24.90 TVA comprise
*Neuer Geschmack*
24.90 TVA comprise

2. L'alcool détend les inhibitions

Les boissons alcoolisées ont un effet dissuasif sur les humains, ce qui peut souvent entraîner une perte de contrôle du mouvement et de l'articulation du langage. Ceci a pour conséquence qu'un seuil d'inhibition faible peut entraîner des mouvements corporels responsables d'accidents ou de blessures. Aussi les jours suivants la motivation diminue, ce qui se manifeste ensuite dans le plaisir et l'énergie. Les séquelles sont alors des jours de faiblesse, qui vous empêchent d'avoir un entraînement régulier pour l'instant, plus de désir.

3. L'alcool peut causer de graves problèmes de santé

L'alcool endommage principalement le foie, car cet organe est responsable de la désintoxication. Mais le système cardio-vasculaire ainsi que le cerveau, les cellules nerveuses et l'estomac sont considérablement sollicités et même endommagés par la consommation de boissons alcoolisées. L'hypertension artérielle et les troubles du sommeil sont également causés par l'alcool. Diverses études ont montré que des niveaux élevés de consommation d'alcool peuvent être associés à une variété de cancers, y compris le cancer de l'œsophage et le cancer du sein. Aussi les troubles du métabolisme des graisses et l'affaiblissement du système immunitaire peuvent être la cause d'un problème d'alcool.

4. L'alcool diminue les niveaux de testostérone

La testostérone est également responsable de la construction musculaire en tant que propre hormone sexuelle du corps. Pour l'athlète de force, il est donc important qu'il ait des niveaux de testostérone constamment équilibrés dans la phase d'entraînement. Plusieurs études ont maintenant montré que la surconsommation d'alcool peut également être responsable de la baisse des niveaux de testostérone dans le corps. L'alcool agit de façon agressive dans les processus hormonaux et bloque même les processus importants qui sont importants pour la formation de la testostérone. Cela signifie que la production de testostérone peut être bloquée pendant plusieurs heures ou plusieurs jours et que l'hormone ne parvient donc pas à former du muscle.

5. Les boissons alcoolisées augmentent l'appétit

Le comportement alimentaire modifie trop la consommation d'alcool, car la bière, le vin ou l'eau-de-vie déclenchent également un effet stimulant de l'appétit. En conséquence, vous consommez inconsciemment de la nourriture pendant ou après avoir bu de l'alcool que vous ne voulez pas vraiment manger. C'est le moment des frites, des flips et des frites, qui provoquent alors le gonflement des graisses dans le corps. Souvent, la consommation d'alcool conduit à une Fressorgie excessive, dans laquelle toutes les bonnes intentions sont radicalement jetées sur la pile. Puisque l'élimination de l'alcool nécessite également plusieurs heures dans le corps, la formation sera futile le lendemain, car la motivation et l'énergie manquent.

Comment l'alcool est-il utilisé dans votre corps?

La consommation d'alcool pénètre dans la circulation sanguine par la muqueuse buccale immédiatement après l'ingestion. Environ un quart de l'alcool ingéré est absorbé par la muqueuse gastrique, tandis que le reste pénètre dans la circulation sanguine via l'intestin grêle supérieur.

Que l'alcool atteigne rapidement le sang, influence les critères suivants:

  • Boissons alcoolisées chaudes (thé au rhum)
  • Boissons alcoolisées gazéifiées (bière de blé)
  • Boissons alcoolisées avec du sucre
  • Boire rapidement
  • Un estomac vide
  • Facteurs individuels (maladies, immunodéficience)

Plus vite les boissons alcoolisées entrent dans la circulation sanguine, plus vite vous vous enivrez. En revanche, la concentration d'alcool dans le sang augmente plus lentement lorsque la vidange gastrique est retardée. Ici, la nourriture consommée joue un rôle important. Il est responsable de garder l'alcool dans l'estomac plus longtemps et ensuite entrer dans l'intestin. Déjà dans une minute, l'alcool est arrivé dans le foie. Le foie est l'organe principal pour décomposer l'alcool dans le corps humain. Environ 95 à 98% de la dégradation de l'alcool se produit dans le foie. L'alcool est également excrété en petites quantités par la peau, les poumons et les reins. Le foie décompose progressivement la consommation d'alcool à l'aide de diverses enzymes. La perte d'alcool par le foie prend un certain temps et ne peut pas être accélérée par des influences externes. Il a été montré qu'environ 0,1 à 0,2 parties par millier peuvent être décomposées dans le corps par heure. La vitesse de cette dégradation dépend, par exemple, du poids corporel et du sexe de la personne.

La bière, le vin ou le schnaps nuisent au corps et à l'athlète

Les risques associés à la consommation excessive d'alcool sont maintenant connus dans la société d'aujourd'hui. Néanmoins, de nombreux athlètes boivent souvent un verre trop. Même les règles diététiques strictes sont parfois contrecarrées par la consommation d'alcool. Personne n'a rien contre un groupe sociable qui boit aussi un verre de vin ou de bière. Mais vous devriez toujours établir des priorités, ce que vous voulez vraiment. Si vous voulez construire des muscles de manière durable, vous devez vous abstenir de boire de l'alcool. Un verre de bière inhibe la combustion des graisses, bloque la croissance musculaire et vous fait perdre la motivation pour votre entraînement. Même avec un régime ou une perte de poids, la consommation d'alcool n'est pas un problème. Les boissons alcoolisées augmentent la sensation de faim et, à la fin, s'assurent que vous perdez du poids plutôt que de perdre du poids. Est-ce que tu veux ça?

23.90 TVA comprise